Lexique et définitions

Quelques définitions indispensables à connaitre sur les marketplaces et le monde du digital…

B2B
Business to business, autrement dit, il peut s’agir d’une marketplace lié exclusivement aux professionnels.
B2C
Business to consomer, autrement dit, il s’agit par exemple d’une marketplace du professionnel vers le consommateur non professionnel.
C2C
Consomer to consomer, autrement dit, il s’agit d’une marketplace constituée exclusivement de consommateur, donc sans professionnels.
DCC
Il s’agit de la « Conversion Dynamique des Devises ». C’est une option qui permet aux clients étrangers d’acheter et de payer dans la devise de leur pays d’origine.
M-Commerce
Le M-Commerce est tout simplement le commerce sur mobile. Il est un enjeu stratégique pour nombre de marketplaces car la progression des ventes sur mobile croit de façon continue.
OmniCanal
Dans un contexte marketing, le terme d’omnicanal ou d’omnicanalité désigne le fait que tous les canaux de contact et de vente possibles entre l’entreprise et ses clients sont utilisés et mobilisés. La notion d’omnicanal peut désigner tout autant les contacts pris à l’initiative des clients ou prospects que ceux émanant de l’entreprise.
PIM
Le PIM est l’acronyme de Product Information Management. Autrement dit, il s’agit de la gestion de la donnée produits. Aujourd’hui, le PIM est un enjeu majeur autour des marketplaces car il est l’élément central d’un bon développement. C’est une réelle problématique entre les vendeurs et les distributeurs de produits notamment.
PCI DSS
La norme PCI DSS est établie par les fournisseurs de cartes de paiement et est gérée par le Conseil des normes de sécurité PCI (forum international ouvert pour l’amélioration, la diffusion et la mise en œuvre de normes de sécurité pour la protection des données de comptes). Ce standard a été créé afin d’augmenter le contrôle des informations du titulaire de la carte dans le but de réduire l’utilisation frauduleuse des instruments de paiement.
Saas
Nous parlons souvent du mode Saas, mais de quoi s’agit il ? Il s’agit pour simplifier de l’achat d’une place de marché sous licence. Concrètement, vous payez un abonnement mensuel ou annuel pour bénéficier du logiciel. Vous n’êtes donc pas propriétaire du code, mais seulement de la donnée.